Comment faire pousser efficacement ses cils ?

C’est quelque chose d’assez méconnu et de pourtant évident lorsqu’on y réfléchit un peu : les cils sont des poils qui ont un cycle de vie, tout comme les cheveux. C’est pourquoi après une phase de croissance de l’ordre de 40 jours, ils finissent par tomber environ 6 semaines après. En résumé, la durée de vie moyenne de nos cils ne dépasse pas les trois mois. Si nous ne remarquons pas cette perte, c’est que le corps en produit en continue. Il arrive, cela dit, à cause du stress ou de la fatigue, que nos poils de paupières tombent plus vite qu’à l’accoutumée. Comment les stimuler pour qu’ils repoussent plus vite ?

L’utilisation d’huile de ricin sur les cils

On commence par un petit exercice de débunkage puisque beaucoup de ressources sur le Net affirment que l’huile de ricin aurait un effet stimulant sur la pousse des cils. On met notamment en avant les bienfaits de l’acide ricinoléique et de la vitamine E qu’elle contient. Malheureusement à ce jour, aucune étude scientifique n’a confirmé un tel effet et celui-ci ne reposerait donc que sur les témoignages de différentes utilisatrices. Toutefois, il convient de noter que même si l’huile de ricin n’aide pas directement vos cils à pousser, elle pourrait tout de même leur être bénéfique.

En effet, cette huile à la texture épaisse, possède une action hydratante qui peut potentiellement limiter la chute des poils et allonger donc leur durée de vie. Ainsi, même si le champ d’action de l’huile de ricin ne se limite que sur les cils déjà présents, c’est déjà bien si votre but est de conserver une bonne longueur le plus longtemps possible. Si cela vous suffit, on vous recommande une utilisation quotidienne avec une application classique comme on le fait avec un mascara.

Les boosters de croissance sous forme de sérum

Vous trouverez en boutique spécialisée de nombreux sérums de croissance qui vous promettent à la fois une croissance plus rapide de vos cils, mais aussi une chute moins rapide. Contrairement à l’huile de ricin (et à d’autres huiles végétales dont nous ne citerons pas le nom ici), ces actions sont avérées scientifiquement. Ces sérums stimulent effectivement les kératinocytes (cellules se trouvant dans la couche superficielle de la peau), ce qui a tendance à réduire la durée de la phase de croissance décrite en introduction.

De plus, comme ils contiennent également des agents hydratants, les cils vont se retrouver moins secs et moins cassants : c’est ce qui explique une plus longue durée de vie. Pour résumer, vous obtiendrez les bénéfices des huiles végétales avec en plus un boost sur la vitesse de pousse. Voici quelques conseils si vous comptez utiliser un sérum de croissance.

  • Appliquez le sérum de préférence le soir avant d’aller vous coucher. Certains fabricants recommandent deux utilisations par jour.
  • Avant l’application, pensez à bien sécher le contour de vos yeux.
  • Veillez à bien respecter les indications du fabricant sur la zone d’application.
  • Si jamais le produit coule dans vos yeux, rincez abondamment.

À noter que les effets secondaires sont assez rares avec les sérums puisque vous ne les ingérez pas directement. Si toutefois vous constatez des démangeaisons, arrêtez tout de suite leur application et parlez-en à votre médecin.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.